Heinrich Harrer (Brad Pitt) est l’un des meilleurs alpinistes de son temps. Il est Autrichien, il réussit, il est beau, il est blond.

En mai 1939, il a 26 ans. Son épouse est prête à accoucher de leur premier enfant. Il la quitte sans état d’âme pour participer à une expédition dans l’Himalaya et planter le drapeau à croix gammée au sommet du Nanga Parbat, l’un des sommets inviolés du monde.

La guerre éclate. L’Himalaya indien est territoire britannique, Harrer et ses compagnons sont fait prisonniers et internés dans un camp. Harrer réussit son évasion en 1944, à la cinquième tentative. Après une longue errance à travers le Tibet en compagnie de Peter Aufschnaiter (David Thewlis), il parvient à Lhassa, la capitale spirituelle où réside le jeune Dalaî-Larna. Ualpiniste égaré et l’enfant solitaire se lient d’amitié, Harrer devient un autre homme.